Pic 2 Go
Retrouvez vos photos


Les Conseils du Parrain - Bruno HEUBI

Bruno Heubi, double champion du monde de 100 km avec l'équipe de France et vainqueur des 100 km de Millau? en 2005 nous fait l'honneur d'accompagner cette année encore notre Marathon !
"Rejoignez l'aventure Marathon du Lac du Der, une course organisée par des passionnés, à destination de tous les coureurs grâce à ses différents formats : solo, duo et quatuor. Cerise sur le gateau, le cadre est vraiment exeptionnel et démarque vraiment cette épreuve de ce qu'on peut trouver ailleurs." 

SES CONSEILS A L'APPROCHE DE LA COURSE

A J-40 c'est la phase de travail de votre vitesse spécifique. C'est à dire de votre allure de course, celle de votre objectif.
Par exemple, si vous visez 50' au 10km, alors votre vitesse spécifique est de 12km/h,
La séance à vitesse spécifique est un des entraînements clés de votre préparation. Elle va vous permettre de répéter votre allure de course pour vous rendre plus économique au rythme de votre compétition afin de vous soyez plus performant le jour J.
Elle vous permet d'améliorer votre rendement en course. Ce que j'appelle l'efficience.
Moins vous dépenserez d'énergie à vous déplacer, à courir et plus vous pourrez aller loin à votre allure de course.
Cette séance consiste à répéter votre vitesse de course à l'entraînement.
Elle est variable selon que vous prépariez un 10km, un semi-marathon ou le marathon du lac du Der.
Pour plus d'information, cliquez ici : https://www.brunoheubi.com/preparer-un-objectif/

A J-20 l'entraînement vous arrivez à un stade de votre préparation qui est différente selon la course que vous préparez.
Si vous préparez le marathon, c'est le début de la phase de relâchement. A partir de 3 semaines votre entraînement va se réduire de plus en plus jusqu'au jour J.
Si vous préparez le semi-marathon, c'est la dernière semaine difficile avant la phase de relâchement de 15 jours. Accrochez-vous !
Si vous préparez le 10km, vous êtes dans la phase de plein travail et notamment de votre allure spécifique. Bon courage !
Dans tous les cas, pensez à bien vous étirer, à bien vous hydrater à être vigilant sur votre sommeil.
C'est ce que l'on appelle les "facteurs invisibles". Ce sont eux qui font souvent la différence à entraînement égal. Ne les négligez pas !
Ils vous permettent de mieux assimiler votre charge d'entraînement et donc de progresser davantage.
Il n'y a pas que la course à pied qui fait progresser en course à pied !

  Partager l'évènement :